fbpx

Lorsque l’on parle de sablage de plancher, la première question nous vient en tête c’est : et la poussière dans tout ça ? Il est vrai que le sablage de plancher présentait cet inconvénient jusqu’il y a peu. Mais aujourd’hui, grâce aux avancées technologiques du matériel de ponçage, nous pouvons garantir un sablage de plancher sans poussière !

Pourquoi sabler un plancher ?

C’est une étape nécessaire dans la réparation ou la rénovation de votre plancher. En effet, les planchers en bois sont très résistants et durables, ils peuvent se transmettre de générations en générations. Pour autant, ils ne sont pas à l’abri des égratignures et autres taches d’humidité. Au fil des ans, le plancher s’use et peut perdre sa couleur. C’est alors qu’il faut penser à un ponçage en bon et due forme pour lui redonner une seconde jeunesse. Il faut penser à effectuer des sablages réguliers en fonction de l’activité et du taux d’usure du plancher. Ainsi, si vous avez beaucoup de monde et d’accidents potentiels, nous pouvons préconiser un sablage tous les 10 ou 20 ans.

sablage sans poussiere

Comment fonctionne le sablage de plancher ?

Le sablage de plancher est un processus qui consiste à poncer plusieurs fois le plancher pour lui redonner sa teinte et sa texture. Le sablage se fait généralement en trois étapes avec trois types d’abrasifs qui vont du plus gros au plus fin. Chaque étape permet d’enlever différents types d’incrustation. Le gros grain enlève les vernis et les traces grossières tandis que les grains plus fins permettent d’atteindre les tâches les plus profondes. Une fois le plancher sablé, on peut procéder à une teinte, la pose d’une huile ou un vernissage.

Et la poussière dans tout ça ?

Le ponçage du bois génère énormément de poussière, c’est inévitable. Lorsque nous parlons d’un sablage sans poussière, nous n’évoquent pas un procédé miracle de ponçage sans poussière. En revanche, avec les nouvelles ponceuses reliées à des aspirateurs performants, nous pouvons garantir un sablage avec une absorption intégrale de toutes les poussières. Les systèmes actuels de sablage sont dotés de filtres très puissants qui permettent d’aspirer plus de 98 % des poussières. Ainsi, vous n’avez pas besoin d’enlever les cadres ou de bâcher les fenêtres et les entrées. C’est un procédé particulièrement recommandable pour les personnes souffrant de problèmes respiratoires ou les personnes asthmatiques.

Le sablage d’escaliers

Les escaliers en bois francs ou en bois brut sont soumis aux mêmes aléas que les planchers : tache d’humidité, égratignures, etc. Heureusement, le bois peut toujours être poncé, quelle que soit son utilisation. Ainsi, vous pouvez également effectuer le sablage de votre escalier. Dans ce cas-là, les techniques de sablage sans poussière sont quasiment indispensables pour assurer que les pièces communicantes avec l’escalier ne soient pas complètement inondées de poussières.

Si vous possédez un escalier et un plancher en bois, nous vous conseillons vivement de procéder au sablage des deux en simultané. Suivant la taille de l’escalier et la complexité de sa fabrication, le sablage d’un escalier en bois prend beaucoup moins de temps que le sablage d’un plancher en bois.